Enchantée madame de Beaupré

Mon premier voyage en auto-stop! Le stop, un choix économique d’abord car il faut savoir que les transports en commun pour les longues distances au Canada coûtent cher, mais surtout pour son aspect plus humain, plus authentique. C’était pendant la semaine de relâche de mi-session, comme on dit au ici, comprendre les vacances de Toussaint. Comme de bons touristes, Kathrin et moi voulions voir les baleines avant qu’ils ne migrent. Nous sommes donc parties en stop à partir de Montréal. Un peu timides sur les premières minutes, mais une fois lancé, ça coule de source! Les conducteurs sont en tout cas assez rigolos avec leur sourire complice « désolée de ne pas vous prendre », d’autres nous observent avec des yeux digne d’un poisson télescope, et parfois nous avons même le droit privilégié d’avoir des doigts d’honneur! En soit, on s’amuse! On était tombées sur un conducteur qui s’arrêtait pour faire ses emplettes (on ne pouvait pas dire non bien sûr et l’imprévisible fait partie du jeu), parfois on faisait à peine 20minutes de route, mais le plus important c’est d’avancer. Finalement, sur le chemin le conducteur nous suggère un arrêt à la basilique de Saint-Anne de Beaupré, un des cinq sanctuaires nationaux du Canada. On ne connaissait pas, mais ce qui est sûr c’est qu’on ne regrette pas cet arrêt.

IMG_6517okIMG_6521okIMG_6535okIMG_6556okIMG_6527okIMG_6560okIMG_6607okIMG_6629okIMG_6641okIMG_6658okIMG_6666oktadoussacokIMG_6711okIMG_6718ok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *